Metiers électricité

Métiers

Quel que soit le niveau de formation initiale (du Cap/BEP au niveau ingénieur), les entreprises de services à l’énergie et aux réseaux connectés recrutent, en France et à l’étranger.

Des métiers non délocalisables répartis selon trois grandes filières

  • Etudes  : c’est le domaine de la conception qui permet de d’élaborer des solutions durables et innovantes, de dimensionner les équipements ou les systèmes et de chiffrer les projets, dans le respect des normes et de la réglementation.
  • Affaires : il s’agit de la partie « commerciale » de la gestion du projet. A l’écoute des besoins du client,  il s’agit de définir les solutions à mettre en place et les moyens à engager. Cela se concrétise par un contrat liant l’entreprise au maître d’ouvrage, avant de coordonner les différentes phases du projet (conception, réalisation, maintenance, voire exploitation) avec les équipes de l’entreprise dédiées au chantier.
  • Travaux  : c’est la partie technique et opérationnelle qui intervient sur le terrain, en veillant particulièrement à la sécurité des hommes et des femmes qui interviennent.

Au sein des entreprises des passerelles permettent aux salariés déjà en poste d’évoluer au sein d’une même filière ou d’en changer.

Les grands secteurs économiques correspondant à ces métiers

  • Les réseaux et infrastructures qui participent à l’aménagement du territoire et au cadre de vie.
  • Les bâtiments auxquels il faut apporter confort, sécurité, performance énergétique et rendre de plus en plus souvent communicants, voire intelligents.
  • L’industrie, en intervenant sur les sites de production qu’il faut électrifier, sécuriser, automatiser de plus en plus. L’efficacité énergétique et le numérique permettent d’accroître et de fiabiliser la productivité des sites.

> voir la rubrique Secteurs d’activités