Diplômes de la filière électrique

Les diplômes de l’enseignement technologique et professionnel s’obtiennent par la formation initiale sous statut scolaire ou par apprentissage. Chaque diplôme de la filière électrique atteste d’un niveau de compétences générales et professionnelles permettant au titulaire du diplôme de :

  • S’insérer professionnellement dans les entreprises.
  • Poursuivre sa formation initiale dans une formation complémentaire ou supérieure.
  • Evoluer vers des niveaux de qualification supérieure notamment dans le cadre de la
    formation tout au long de la vie.

 

Les diplômes de la filière Electricité ont tous été rénovés ou sont en cours de révision afin d’intégrer les aspects liés à l’efficacité énergétique, à la protection de l’environnement et au développement durable.

1 / BEP des métiers de l’électricité et de ses environnements connectés

Le brevet d’études professionnelles « Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés » est le diplôme intermédiaire auquel tout jeune inscrit dans le cycle conduisant au baccalauréat professionnel « Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés » doit se présenter.

Le titulaire du BEP Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés intervient dans les secteurs d’activités du bâtiment (résidentiel, tertiaire, industriel), de l’industrie, de l’agriculture, des services et des infrastructures.

Le BEP aborde toutes les compétences professionnelles liées au métier d’électrotechnicien depuis le point de production de l’énergie jusqu’aux utilisations. Dans ses réalisations, le titulaire du BEP maîtrise les aspects normatifs, réglementaires propres aux installations électriques, de sécurité des personnes et des biens. Il appréhende les aspects relationnels, de l’efficacité énergétique, de la protection de l’environnement et du développement durable.

Les activités du titulaire du BEP Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés sont :

  • préparation des opérations de réalisation, de mise en service, de maintenance,
  • réalisation,
  • mise en service,
  • maintenance,
  • communication.

 

Au terme d’un temps de pratique professionnelle, le titulaire du BEP Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés exécute principalement une activité de réalisation en autonomie. Les activités de préparation, de mise en service fonctionnelle et de maintenance préventive sont effectuées sous la responsabilité d’un personnel qualifié.

2 / Le CAP Electricien remplacera en 2020 l’actuel CAP préparation et réalisation
d’ouvrages électriques

Le titulaire du CAP électricien intervient dans les secteurs d’activités du bâtiment (résidentiel, tertiaire, industriel), de l’industrie, de l’agriculture, des services et des infrastructures.

Le titulaire du CAP aborde toutes les compétences professionnelles liées au métier d’électricien depuis le point de production de l’énergie jusqu’aux utilisations. Les fondamentaux du métier d’électricien sont transversaux à tous les secteurs d’activités.

Considérant les enjeux de la transition énergétique et l’évolution des techniques et des technologies numériques, le titulaire du CAP électricien met en œuvre et intervient sur les installations électriques et sur les réseaux de communication des domaines de la production, du transport, de la distribution, de la transformation et de la maîtrise de l’énergie électrique.

Dans ses réalisations, le titulaire du CAP maîtrise les aspects normatifs, réglementaires propres aux installations électriques, de sécurité des personnes et des biens, il appréhende les aspects relationnels, de l’efficacité énergétique, de la protection de l’environnement et du développement durable.

Les activités du titulaire du CAP Electricien sont :

  • préparation des opérations de réalisation, de mise en service, de maintenance,
  • réalisation,
  • mise en service,
  • maintenance,
  • communication.

 

Au terme d’un temps de pratique professionnelle, le titulaire du CAP Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés exécute principalement une activité de réalisation en autonomie. Les activités de préparation, de mise en service fonctionnelle et de maintenance préventive sont effectuées sous la responsabilité d’un personnel qualifié.

3 / Le BP Electricien remplacera en 2019 le BP installations et équipements électriques

Le titulaire du BP Electricien exerce ses compétences, sous contrôle de sa hiérarchie dans les domaines du bâtiment et des infrastructures, pour des travaux neufs, de rénovation et de réhabilitation. Il intervient sur :

  • les bâtiments du secteur résidentiel (habitat individuel et collectif),
  • les bâtiments du secteur tertiaire, des services et de loisirs,
  • les bâtiments industriels, agricoles ou commerciaux,
  • les équipements des infrastructures : éclairage public, signalisation…
  • les réseaux électriques et de communication.

 

Le titulaire du BP Electricien intervient sur toute la durée du chantier ou de l’opération et contribue au respect des exigences et environnementales.

Considérant les enjeux de la transition énergétique et l’évolution des techniques numériques, le titulaire du BP Electricien met en œuvre et intervient sur les installations électriques et sur les réseaux de communication des domaines de la production, du transport, de la distribution, de la transformation et de la maîtrise de l’énergie électrique.

Les candidats préparant le BP « Electricien » par la voie de l’apprentissage doivent justifier d’une formation en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage d’une durée minimum de 400 heures par an en moyenne.

Les candidats titulaires d’une spécialité de BAC PRO MELEC doivent justifier d’une formation d’une durée minimum de 240 heures.

Les activités du titulaire du BP Electricien sont :

  • préparation,
  • réalisation,
  • mise en service,
  • maintenance,
  • communication.

 

En fonction de ses attentes, de son expérience, de ses aptitudes et de la structure d’entreprise, le titulaire du BP Electricien peut évoluer vers la fonction de chef d’équipe. Il peut, à moyen terme, accéder à des postes d’encadrement, créer ou reprendre une entreprise artisanale.

4 / Le BAC PRO Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés remplacera en 2019 le BAC PRO Electrotechnique énergie équipements communicants

Le titulaire du BAC PRO MELEC intervient dans les secteurs d’activités du bâtiment (résidentiel, tertiaire, industriel), de l’industrie, de l’agriculture, des services et des infrastructures.

Le titulaire du BAC PRO MELEC aborde toutes les compétences professionnelles liées au métier d’électricien depuis le point de production de l’énergie jusqu’aux utilisations. Les fondamentaux du métier d’électricien sont transversaux à tous les secteurs d’activités.

Considérant les enjeux de la transition énergétique et l’évolution des techniques numériques, le titulaire du BAC PRO MELEC met en œuvre et intervient sur les installations électriques et sur les réseaux de communication des domaines de la production, du transport, de la distribution, de la transformation et de la maîtrise de l’énergie électrique.

Dans ses réalisations, le titulaire du BAC PRO MELEC maîtrise les aspects normatifs, réglementaires, de sécurité des personnes et des biens, de l’efficacité énergétique, de la protection de l’environnement et du développement durable. Il appréhende les aspects relationnels, économiques et commerciaux.

Les activités du titulaire du BAC PRO MELEC sont :

  • réparation des opérations de réalisation, de mise en service, de maintenance,
  • réalisation,
  • mise en service,
  • maintenance,
  • communication

Le titulaire du BAC PRO MELEC possède une formation technologique et professionnelle qui lui permet de :

  • contribuer à la performance énergétique des bâtiments et installations,
  • participer à l’analyse des risques professionnels, de mettre en œuvre.

 

Son degré d’autonomie peut être différent selon la taille, l’organisation de l’entreprise, la nature et la complexité des installations. Au terme d’un temps de pratique professionnelle, il pourra travailler en autonomie et/ou en tant que responsable d’une équipe.

5 / La mention complémentaire Technicien en réseaux électriques

La mention complémentaire est un diplôme national qui vise à donner à son titulaire une qualification spécialisée. L’accès en formation est accessible à des candidats déjà titulaires d’un premier diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique.

L’accès en formation à la mention complémentaire « Technicien(ne) en réseaux électriques » de niveau IV est ouvert aux candidats titulaires des spécialités « Maintenance des équipements industriels » et « Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés » du baccalauréat professionnel et du brevet professionnel « Electricien(ne) ». La mention complémentaire est conçue dans un objectif d’insertion professionnelle.

Le technicien en réseaux électriques est un professionnel de la construction de réseaux électriques de distribution (réseaux aériens, souterrains et d’éclairage public). Il effectue tous les travaux de mise en œuvre et de raccordement des réseaux (de la réalisation jusqu’à la mise en service) en application des techniques et des procédures prédéfinies. Il exerce son activité au sein d’une activité de 2 à 4 membres, sous la responsabilité d’un chef d’équipe qui transmet les informations et les directives nécessaires à la réalisation du chantier.

6 / Le BTS Electrotechnique

Le titulaire du BTS intervient dans les secteurs de la production industrielle, du tertiaire, de l’habitat, du transport et de la distribution de l’énergie électrique. Ses interventions s’exercent sur des processus industriels de fabrication ou dans les services techniques liés à des infrastructures mettant en œuvre différentes formes d’énergie.

Le technicien supérieur en électrotechnique exerce ses activités dans l’étude, la mise en œuvre, l’utilisation, la maintenance des équipements électriques qui utilisent aussi bien des courants forts que des courants faibles. Il doit également développer des compétences prenant en compte l’impact de ces équipements sur l’environnement ainsi que la recherche d’une performance énergétique optimale (offre globale d’équipement énergétique ou
encore rénovation énergétique des bâtiments).

En tant que professionnel électricien, responsable d’une équipe d’intervenants, outre la maîtrise des aspects techniques, normatifs et réglementaires, il doit également développer des compétences aux plans relationnel, économique, commercial ainsi que celles nécessaires à la promotion de la santé et de la sécurité au travail.

Les emplois résultant de la diversité et du contexte professionnel des entreprises ont permis de délimiter les activités professionnelles du technicien supérieur aux fonctions suivantes :

  • étude technique et économique,
  • réalisation – exécution – industrialisation
  • planification, suivi technique et maîtrise des coûts
  • animation et coordination d’équipes
  • essais – mise en service – contrôles
  • maintenance – service après-vente
  • relations clients – fournisseurs.