Formations initiales

Formations initiales

La formation initiale permet de recruter dans leur premier emploi des jeunes diplômés, formés aux différents métiers de la filière du génie électrique et climatique. À la différence de la formation continue qui permet aux professionnels déjà en activité de se former et de monter en compétences durant leur carrière.

Une coopération réussie entre le monde de l’enseignement et les professionnels

La profession s’engage aux côté des acteurs de la formation initiale. Pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et à l’évolution des technologies, la profession mène depuis de nombreuses années des partenariats avec les établissements scolaires et universitaires (CFA, Lycées, IUT, écoles d’ingénieurs et universités) en faveur de la formation initiale, et développe des actions de découverte et de promotion des métiers auprès des jeunes et des enseignants.

En collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, le SERCE contribue à faire évoluer les filières et les diplômes pour répondre aux besoins des entreprises et à l’évolution des marchés. Ainsi les représentants de la profession participent à la refonte des diplômes professionnels de la filière électrique du CAP au BTS. Le SERCE siège également à la sous-commission Électrotechnique, Électronique, Automatisme et Informatique de l’Education nationale qui valide les diplômes de cette filière.

Les actions du SERCE en faveur de la formation initiale

Le SERCE est à l’origine de la création de la mention complémentaire de Technicien en réseau électrique de niveau IV. La mention complémentaire est un diplôme national qui vise à donner à son titulaire une qualification spécialisée en vue d’une insertion professionnelle. L’accès en formation est accessible à des candidats déjà titulaires d’un premier diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique tel que le Bac Pro Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés.

  • Le SERCE apporte son concours à la création de plateaux techniques implantés dans les établissements scolaires permettant d’accueillir les formations de monteurs en réseaux électriques aéro-souterrains.
  • Les actions développées par le SERCE anticipent les besoins en recrutement dans le domaine des réseaux de distribution électriques, dans les différentes filières des travaux, des études et des affaires.
  • Le SERCE est membre de Conseil de perfectionnement de plusieurs écoles d’ingénieurs dont l’ESTP (École Spéciale des Travaux publics) et l’ISUPFERE (Institut Supérieur Fluides, Énergie, Réseaux, Environnement). 
  • Il veille à la bonne adéquation des programmes de formation et à l’évolution des besoins en compétences des entreprises.
  • Sur le terrain, des conventions de partenariat sont conclues avec les établissements de formation et portent sur tous les niveaux de formation, du CAP au diplôme d’ingénieur. Ces conventions mettent en relation le monde de l’entreprise et celui de l’Education nationale.

Les professionnels des entreprises présentent l’éventail des métiers et les opportunités d’évolution professionnelle à l’occasion de journées portes ouvertes organisées dans les établissements scolaires. Les entreprises accueillent de jeunes stagiaires sur les sites d’exploitation pour leur faire découvrir les métiers à l’occasion de période d’immersion en entreprises.