Une étude pour évaluer les besoins en emplois et les évolutions des métiers de la filière électrique

Les organisations professionnelles de la filière électrique*, ont obtenu l’accord des ministères du Travail et de la Transition écologique et solidaire pour engager un Contrat d’Étude Prospective sur l’emploi et les compétences.

Cette étude permettra d'”appréhender, de manière collective et sectorielle, les besoins et les évolutions à venir sur les emplois et les compétences”. Au cours des 18 prochains mois, les travaux pilotés par les pouvoirs publics conduiront à réaliser un diagnostic socio-économique des emplois et des compétences du secteur électrique à court et moyen terme, en tenant compte de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE).
Cette étude reposera sur l’avis et l’analyse des fédérations professionnelles, des grandes entreprises et des PME-TPE, des représentants syndicaux, d’autres secteurs professionnels partenaires ainsi que des représentants des territoires et personnalités qualifiées. Cette démarche permettra d’établir une cartographie des nouveaux emplois et des métiers amenés à se transformer. Elle identifiera également les passerelles et veillera à mieux accompagner les parcours professionnels.

L’étude sera menée à l’échelle du territoire national (France métropolitaine) avec un focus sur trois régions : Bretagne, Hauts de France et PACA.

A suivre !

*FFIE, FIEEC, Gimélec, Ignes, SERCE, Think Smart Grid et UFE

>> Lire la déclaration commune des organisations professionnelles

Source :  Enerpresse – 30/11/18

Publié le 04/12/2018